Mask Voir Plus Protectivessuit Voir Plus

Les Coronavirus sont une grande famille de virus qui doivent leur nom à la forme de couronne qu’ont les protéines qui les entourent. Ils font partie d’une vaste famille de virus dont certains infectent différents animaux, d’autres l’homme.
Ils sont susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des pathologies plus sévères.
Les Coronavirus peuvent être à l’origine d’épidémies mortelles telles que:

  • le SRAS-CoV (2002-2003) apparu dans 29 pays, plus de 8000 personnes ont été contaminées et au moins 774 personnes sont mortes (taux de mortalité 10%).

  • le MERS-CoV (2012-2013) apparu dans 26 pays, plus de 1589 personnes ont été contaminées et au moins 567 personnes sont mortes (taux de mortalité environ 30%).

  • Le nouveau virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus. Il a été nommé COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Comment se transmet la maladie ?

Les coronavirus SRAS-CoV, SARS-CoV-2, et le MERS-CoV se transmettent non seulement de l’animal à l’homme mais aussi d’homme à homme.

En ce qui concerne la maladie Covid-19 la maladie se transmet notamment par les postillons (éternuements, toux).

Le contact des mains avec des surfaces infectées puis avec la bouche, le nez ou les yeux est aussi un des facteurs de propagation du virus.
On considère donc que les contacts étroits avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection.

Le Covid-19 est très contagieux : son taux de réplication est de 2, c’est-à-dire qu’1 cas qui se trouverait en présence de 100 personnes peut potentiellement contaminer 2 personnes.

Les symptômes peuvent apparaître jusque 14 jours après le contact.

Les symptômes du COVID-19.

Les symptômes les plus courants du virus sont une forte fièvre,
supérieure à 37,5°C, une toux sèche ou grasse.
Certaines personnes peuvent également souffrir de courbatures, de maux de tête, d’une sensation d’oppression ou d’essoufflement.
Ces symptômes évoquent une infection respiratoire aiguë.
La perte brutale de l’odorat et la perte du goût peuvent également présager la maladie.

Dans les cas plus graves, l’infection peut provoquer une détresse respiratoire, une insuffisance rénale aiguë, voire une défaillance multiviscérale pouvant entraîner la mort.

Les difficultés respiratoires peuvent survenir après quelques jours de maladie et ce alors même que les premiers symptômes étaient bénins.

La prévention.

En attendant les résultats de recherches plus aboutis, il est conseillé de prendre des mesures de prévention larges :

  • Se laver les mains de façon régulière à l’eau et au savon.

  • En supplément se laver les mains a l’aide de gel hydro alcoolique très fréquemment.

  • Eviter le contact physique direct avec des personnes malades ou en quarantaine.

  • Porter un masque si on se rend dans des zones à forte densité de population ou en zone suspecte.

  • Porter des gants pour éviter tout contact avec l’entourage ou des surfaces contaminées.

  • Consulter rapidement un médecin en cas de fièvre.

  • Ne pas entrer en contact avec des animaux objectivement malades

  • Ne pas entrer en contact avec des personnes objectivement malades

  • Eviter le moindre contact avec tout animal ou cadavre.

  • Ne pas abattre des animaux malades dans le but de consommer leurs viandes.

  • Ne pas consommer de viande insuffisamment cuite ou de produits laitiers non pasteurisés

  • Ne pas consommer d’aliments crus (salades, fruits, crudités) si on ne peut s’assurer qu’ils aient été au préalable lavés avec de l’eau décontaminée.

Sources : OMS, INVS

La seule solution contre le coronavirus, jusqu’à sa disparition, c’est
UN MASQUE POUR TOUS – UN MASQUE PARTOUT